What Have You Done ?

Galerie

Cette galerie contient 3 photos.

Voici ce que j’ai visionné ces derniers temps, un petit pêle-mêle de films Perdona si te llamo amor (2014)                                 Perdona si te llamo amor est un film espagnol avec Paloma Bloyd et Daniele Liotti. C’est une comédie romantique légère, estivale … Lire la suite

AWARDS 2015

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

Voici mon bilan pour cette année 2015 (by the way vraiment désolée pour le manque d’articles surtout depuis plusieurs mois ……… toujours les mêmes excuses :() néanmoins je constate avec plaisir que j’ai bien plus dramaté que l’année dernière, avec … Lire la suite

CHALLENGE 2015

coffee_planet2

Dans le cadre d’un challenge initié par Books&Dramas, qui consiste à visionner un drama (ou film) pendant un mois selon des consignes bien spécifiques (voici le lien pour mieux comprendre Challenge 1 mois = 1 consigne) j’ai débuté par ……

JANVIER : Regarder un drama sorti et fini en 2014.

 MISAENG

Une très belle découverte autant au niveau de la forme que du fond. Les acteurs sont génialement justes, sans jamais verser dans le surjeu ni l’OTT. Le scénario reste intéressant pendant les 20 épisodes (mais tout de même un léger flottement vers la fin) chose assez remarquable vu que l’histoire se déroule à 90% dans l’enceinte de l’entreprise.

Faire que la trame plaise, les personnages émeuvent en maintenant une cohérence sans faille entre l’histoire qui se veut réaliste et les codes inhérents au drama, Misaeng s’en sort plus que bien, il arrive à surprendre et à passionner avec des intrigues de contrats, de profits, de compagnies en somme.

Les protagonistes deviennent de vrais coups de coeur notamment Oh Sang Shik, Kim Dong Shik et Han Suk Ryul.

Bref, Misaeng fut une vraie surprise autant dans son contenu que dans sa conception, il est très agréable de constater que certains dramas étonnent encore et se révèlent être d’une grande qualité.

FEVRIER : Quel est ton genre favori ? Regarde un drama ou un film asiatique de ce  genre là.

   LIAR GAME

J‘ai hésité entre le saggeuk et le thriller pour choisir quel drama regarder, déductivement grâce à Liar Game vous pouvez constater que le thriller fut mon choix.

Liar Game est un drama assez surprenant quant à sa capacité à être autant bon que mauvais. Il regorge de qualités nettement efficaces mais également de défauts (voir de vices) trop manifestes. Créer une intrigue aussi intéressante avec un jeu télévisé qui fait gagner de l’argent aux être les plus menteurs et manipulateurs sur fond de vengeance est passionnant mais encore faut-il agrémenter le tout de personnages captivants et garder la même excellence tout le long du drama. Hors non seulement les personnages sont stéréotypés et à la limite de l’agacement mais Liar Game est l’exemple type du drama inconstant et inégal.

Liar Game est le genre de drama qui me fait toujours me poser les mêmes questions, une bonne trame est-elle toujours suffisante ou une bonne trame se construit-elle toujours au détriment du reste. Il est indéniablement très rare de rencontrer dans le monde des mystery/thrillers à la fois un bon scénario et de bons personnages le tout fabriqué dans un ensemble qui tient la route.

Liar Game a pour héroïne une jeune fille complètement niaise voir idiote (car forcément le drama ne fait pas la différence entre crédule/gentille/naïve/niaise/stupide/généreuse….) Le syndrome de la jeune fille en détresse secourue par le chevalier mystérieux (et surdoué) ne pouvait être plus exploité dans ce drama. Tout le monde finit par changer à son contact et à l’aimer, on se rapproche de la stupidité du cliché à chaque seconde du drama. Heureusement le drama se sauve lui même grâce à sa complexité et à son talent à mener toute la partie stratégique du jeu télévisé.

Le drama tient donc sa promesse de thriller avec du suspens à revendre et des cliffhangers bien réalisés malheureusement au désavantage de personnages crédibles et attachants.

Liar Game se laisse apprécier grâce à une histoire palpitante mais des personnages convenus, agaçants et certains passages lassants gâchent un bon potentiel. Bémol pour la fin, l’histoire de l’orphelinat décevante et le happy ending commode mais malheureusement trop peu crédible.

MARS : Regarde un drama ou un film asiatique dans lequel le nom de l’acteur/l’actrice principale est KIM.

 VERY ORDINARY COUPLE

Pour ce challenge du mois de mars, j’ai choisi de regarder un film (histoire de varier légèrement) avec Kim Min Hee et Lee Min Ki.

Une romance toute simple et malheureusement trop convenue qui relate les hauts et les bas (les séparations et rabibochages) d’un couple.

Le principe d’une romcom est bien entendu la relation amoureuse (pré établie ou non) entretenue par les protagonistes, alors si la surprise est rarement au rendez-vous, l’alchimie doit être obligatoirement présente. Hors les deux personnages manquent cruellement de chemistry et le spectateur reste assez indifférent à leur sort et à leur histoire. Des scènes parfois drôles, légères et plaisantes n’évitent pas l’écueil de passages clichés trop présents dans ce type de film.

La comédie romantique ne doit pas être l’excuse à un manque de profondeur, d’enrichissement et donc d’intérêt.

AVRIL : Et si on regardait une romance pour l’arrivée du printemps ? Vous pouvez regarder un drama, un film ou un anime de ce genre là. 

      HANASAKU  IROHA

Hanasaku Iroha est un animé constitué de vingt six épisodes.

Considéré comme une romance mais également comme un slice of life, il se compose de qualités essentielles à un bon animé.

Plein de bons sentiments, de personnages atypiques et attachants, d’un brun d’humour saupoudré par-ci par-là, de quelques maximes bien trouvées.

En général, il serait mensonger de dire que Hanasaku Iroha fait parti de la catégorie des mauvais animés, cependant j’ai quelques réserves quant à sa valeur dans la constance et la continuation. Vingt six épisodes sont peut être « trop » et quelques scènes se transforment en fioritures et commencent à lasser.

Dans l’ensemble c’est un animé agréable qui pousse à réfléchir sur les rêves, l’avenir, tous les sentiments qui peuvent submerger un individu, particulièrement un adolescent.

L‘héroïne a 16 ans (elle en fait malheureusement 13/14) sa vie est chamboulée et elle nous transporte avec elle dans son monde qui change. L’amitié, l’amour, Hanasaku Iroha pénètre toutes ces émotions pour nous les transmettre, j’ai quelques fois eu du mal à croire à tant de candeur, de bonhomie et de dévouement mais les animés fonctionnent sur cette base, il me semble, tout est exacerbé et dramatiser dans sa forme la plus pure.

Aucune concession, ni aucun cynisme.

Le graphisme est sublime (visuellement cet animé est un vrai bonheur, un petit bijou) et le tout plutôt frais et plaisant, un petit conseil avant d’entamer ce drama, gardez votre âme d’enfant et croyez moi vous serez conquis !!

MAI : Regarder un drama-spécial ou un drama de moins de 10 épisodes.

           VENGEFUL SPIRIT                                       

KBS Drama Special (05/12/2014)

Un KBS Drama Special que j’ai choisi complètement par hasard et comme quoi le hasard fait parfois bien les choses.

J‘ai été agréablement surprise par ce drama special catégorisé dans le genre « horror » et qui maitrise parfaitement son sujet.

Un film d’une heure et dix minutes avec un scénario contrôlé, bien pensé, qui ne s’essouffle pas un moment. La tension grimpe crescendo et la fin est un régal.

Ce drama offre une bonne dose de suspens et d’effroi qui glace le spectateur d’horreur, jusqu’à la dernière minute.

Le contexte, particulièrement intéressant, se situe lors de l’occupation japonaise.

Vengeful Spirit allie brillamment trahison, vengeance, réalisme et paranormal, le tout est sobre, aussi bien dans la réalisation que dans le jeu mais également dans les effets qui sont très loin d’être ridicules.

Bref, j’ai passé un vrai bon moment devant ce drama, qui pourrait être un film dans son professionnalisme et dans sa réussite.

Si vous êtes friands, comme moi, de films d’horreurs qui contiennent des petites touches de paranormal alors allez-y, je le conseille vivement.

JUIN : En été, on va regarder un drama taïwanais ! 

THE WAY WE WERE

 

                                                                                                                                                                       

 To be continued………..

AWARDS 2014

Galerie

Un article qui arrive longtemps après le précédent, je me répète mais je suis vraiment désolée que les articles soient si peu nombreux mais pour être tout à fait honnête, les dramas ne m’ont pas autant emballés que les autres … Lire la suite

It’s Okay, It’s Love (Feelings)

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

We’re all a little weird. And life is a little weird. And when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall into mutually satisfying weirdness, and call it love, True Love.   … Lire la suite