Monstar (Feelings)

The only truth is music………..it brings us together.

MS05-00693

  • Network : tvN, Mnet
  • Episodes : 12
  • Broadcast Period : 17 Mai 2013 – 02 Août 2013
  • Air time : Vendredi – 21:50
  • Director : Kim Won Suk (Sungkyunkwan Scandal)
  • Screenwriter : Jung Yoon Jung (Arang and the Magistrate)
  • Actors : Yong Joon Hyung; Ha Yun Soo; Kang Ha Neul; Kim Min Young; Park Kyu Sun; Kang Eui Shik; Da Hee; Ahn Nae Sang (7th Grade Civil Servant)
  • Ratings : ~

Un mois assez prolifique pour les articles, donc un sentiment assez positif. J’ai pu visionner plusieurs dramas, que j’ai trouvé plutôt bon (voire plus) c’est déjà une bonne chose.

Monstar est un high school drama tout à fait classique, des jeunes étudiants se croisent à un certain moment de leur vie pour partager les bons comme les mauvais moments. La musique les unit, ainsi que leurs différences à cause desquelles ils ne peuvent accéder à une intégration normale dans leur scolarité.

Le pilote de Monstar est une vraie surprise, constitué de plusieurs atouts qui fonctionnent très bien ensembles, il étonne le spectateur à plus d’un titre. Notamment grâce à son héroïne, Min Se Yi qui apparait comme un personnage très complexe et doté d’un grand travail d’écriture. Douce, carrément franche, avec un humour pas toujours compris par son entourage. Une jeune fille à l’allure déconnectée qui amène une grande consistance au drama ainsi qu’une charmante légèreté. Elle rentre directement de Nouvelle Zélande, habite chez sa tante, également sa professeur et fait la connaissance de Sul Chan, « idol » au tempérament bien trempé qui complète bien son caractère. La bande est finalement constituée de Se Yi, Sul Chan, Sun Woo, Eun Ha, Do Nam, Gyu Dong et Na Na et ils forment les « ColorBar » (pas le nom le plus attrayant qui soit) Afin d’apprendre la musique mais aussi la vie, ils affrontent les battles et les épreuves, solidaires ou esseulés, tour à tour ils voient les choses changer.
Monstar se déroule de cette manière, chaque épisode apporte son lot de conflits à chaque personnage (mais un épisode se contente tout de même de se focaliser sur un personnage en particulier) qui essaye de résoudre ses problèmes tout en faisant l’apprentissage de la musique, celle-ci incarnant une issue de secours. Le tout pimenté par des romances et des amitiés ajoutées. Monstar arrive à exprimer une maturité au niveau des personnages et des dialogues que même certains dramas avec des histoires comportant des trentenaires ne parviennent pas à faire. Sur ce plan là, c’est une vraie réussite, les discussions sont sans détours et on évite cette superficialité trop longtemps adoptée pour traiter ces thèmes là.

Le spectateur a donc droit à des épisodes plutôt denses et intéressants mais Monstar comporte certaines faiblesses assez voyantes qui rendent le tout vraiment inégal. Le rythme s’essouffle à cause de quelques longueurs et certaines histoires ne sont pas forcément intéressantes, voire plusieurs protagonistes peuvent paraître moins travaillés (et donc moins captivants) que d’autres. Le drama n’échappe pas à quelques clichés, qui ne sont, dommage, pas contournés. Le triangle amoureux qui dure beaucoup trop longtemps alors qu’on a vite conscience que la romance pourrait se dérouler autrement (Sul Chan/Se Yi; Sun Woo/Nan Na par exemple :)) Dans le dernier épisode le personnage de Sun Woo, populaire pour son flegme et sa gentillesse devient le second lead stéréotypé et surtout décrié. L’intrigue des parents reste plate et pas grandement attractive. La fin est également un gros point négatif, le concours ayant été complètement inutile à l’histoire, les malentendus, pas vraiment corrigés, un dernier épisode assez long et lent, qui malheureusement n’apporte rien de nécessaire et d’essentiel.

Monstar demeure néanmoins dans son ensemble un drama très agréable, rafraichissant grâce à sa réalisation parfaitement maitrisée et paradoxalement très instinctive. Des couleurs lumineuses, estivales, un ton enjoué et une belle rythmique. Bref un rendu hyper dynamique et agréable. Une belle découverte ainsi que ses acteurs, qui pour leur âge et leurs expériences (certaines proches de zéro) font un très bon boulot.

OST : 3,5

Une ost sympathique vu que la musique est au centre mais sans être répétitive ou soulante. Tous les instruments sont utilisés, les rythmes hétéroclites, les styles très divers. Des morceaux vraiment sympas mais pas de coup de coeur, dommage.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Monstar (Feelings) »

  1. Ping : AWARDS 2013 | DramaMinds

  2. Ping : The Heirs (Feelings) | DramaMinds

  3. Ping : Dramas Visionnés | DramaMinds

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s