Heartless City (Feelings)

« The world is like a mirror. If you spit and curse at it, the world will spit and curse back at you. If you laugh, I’m sure the world will follow and laugh with you, too. » Jung Shi Hyun

26

  • Network : JTBC
  • Episodes : 20
  • Broadcast period : 27 Mai 2013 – 30 Juillet 2013
  • Air time : Lundi & Mardi – 21:50
  • Director : Lee Jung Hyo (I need Romance 2)
  • Screenwriter : Yoo Sung Yul
  • Actors : Jung Kyung Ho (Time between Dog and Wolf); Lee Jae Yoon; Kim Yoo Mi; Nam Gyu Ri (49 Days; Haeundae Lovers); Son Chang Min; Choi Moo Sung; Yoon Hyun Min
  • Ratings :  ~

Heartless City ……. hum……… par quoi commencer ? Aucune idée; je viens juste de finir l’épisode vingt et il me faut prendre le recul nécessaire afin de rédiger cet article. En y réfléchissant bien, je ne pense pas que j’en serai capable (de prendre du recul, pas d’écrire mon avis, bien sûr) Pour quelle raison ? Hé bien tout simplement parce que Heartless City vient de m’offrir le meilleur personnage masculin qu’il puisse y avoir. Interprété, de surcroit, par un acteur auquel personne n’aurait pensé alors qu’il était le seul à pouvoir l’incarner aussi parfaitement. Shi Hyun vient de balayer tous les autres et je crois bien pour un long moment.

Heartless City est un thriller qui se déroule dans le milieu de la production et de la vente de drogues. Il s’agissait donc de créer ce drama avec intelligence et subtilité tout en intriguant le spectateur.

Ce drama regorge de qualités à tous les niveaux, plusieurs points forts constituent son identité bien propre et réellement particulière. Dans son intégralité Heartless City peut déstabiliser car il tente de s’éloigner, par différents moyens, du drama coréen basique et y arrive assurément bien. Dans le scénario, les personnages, leur psychologie et même le jeu des acteurs, j’ai vu chez ce drama des éléments singuliers qui composent un ensemble complètement addictif.

Dès le premier épisode, le ton du drama est lancé. Les rôles sont définis et les camps sont précisés, enfin jusqu’à un certain point. Dans la même lignée que des films comme Infernal Affairs qui ont pour sujets la police qui infiltre les gros dealers, Heartless City laisse planer le doute quant à la vraie nature des protagonistes : entre les flics corrompus, les agents infiltrés, les agents doubles, les politiciens véreux; chacun parait ce qu’il n’est pas et il est difficile d’instaurer une confiance parmi toutes ces relations.
Shi Hyun se démarque précisément à ce propos et montre qu’il est le personnage différent et symbolique d’Heartless City. Les rapports qu’il entretient avec Jin Sook et Hyun Soo sont basés sur une loyauté sans faille, une confiance aveugle même.                   Avec Hyun Soo, ils forment la bromance parfaite, ils vont de sacrifice en sacrifice mais sans jamais douter.                                                                                                               Jin Sook et Shi Hyun maintiennent ce lien indéfectible, rarement vu et j’entends même dans d’autres genres de dramas (comme les RomCom par exemple)                             Une relation tellement complexe et profonde qu’on ne peut apposer un nom dessus, Jin Sook connait Shi Hyun depuis qu’il est enfant mais elle est au delà d’une mère, amante platonique, protectrice; elle incarne tous les rôles par amour pour lui et c’est réciproque. Lorsqu’elle apprend qu’il est policier, cette scène de larme (j’en ai versé quelques unes d’ailleurs) dans le dernier épisode est bouleversante. Elle ne veut que son bonheur et c’est mutuel.
Shi Hyun partage une connexion avec tous les participants de ce drama : les policiers Soo Min, Hyung Min, Kyung Mi. Les membres du camps opposé : Moon Duk Bae, Director Jo, Scale etc……
J‘ai donc eu la sensation, tout au long des épisodes, que ce n’est pas l’enquête de Hyung Min qui constitue l’intrigue mais bien le parcours de Shi Hyun. Dans le pilote, la phrase qu’il prononce à Soo : »That street… let’s eat it all up! » est le déclencheur du compte à rebours pour tous les personnages pris dans cet engrenage. Dès lors le scénario lance la construction de la toile dans laquelle chacun se débat et essaye de survivre et particulièrement Shi Hyun.

Chaque épisode est dense, surprenant, accrocheur. Mais l’intrigue et le suspens n’annihilent pas du tout l’émotion bien au contraire. Le scénariste a parfaitement su doser chaque registre pour finir par créer un ensemble parfait. Le tout est cru, dur, intense, haletant. Les protagonistes sont passionnants et partagent des moments forts et touchants. La romance est présente mais ne parasite pas le reste car elle suit une certaine logique qui la pousse à demeurer en retrait dans ce monde là.

La réalisation parvient à instaurer une ambiance bien spéciale dès le début, des couleurs sombres, noires afin de produire un sentiment oppressant qui convient parfaitement à cet univers cruel et sans coeur. Incorporant la classe, la distinction et le style (premier épisode, Shi Hyun avance avec une attitude totalement assumée et assurée au milieu d’une rixe entre Soo et les opposants, quelle scène!!) La réalisation rend ce drama noble dans tous les sens du terme. La caméra fait un travail remarquable sur les corps et particulièrement sur celui de Shi Hyun. Durant la scène fin épisode neuf/début épisode dix, le regard du personnage est fantastique, le réalisateur s’attarde dessus et fait monter l’intensité de plusieurs crans.                                                                                               Ce qui m’amène directement à l’interprétation (d’habitude je survole le sujet à l’aide de quelques compliments mais là il nécessite que je m’attarde) Précédemment j’ai fait remarquer que Heartless City se démarquait grâce au jeu des acteurs pour le moins différent. Hé bien, j’ai été très agréablement surprise par le casting et par la direction d’acteur car j’ai rarement vu autant de justesse dans un drama, une authenticité et un naturel étonnants vu le genre du drama en question. Kim Yoo Mi est fabuleuse en Jin Sook, une femme sexy, forte, émouvante, entre le rôle et l’actrice c’est une association parfaite, je dirai pareillement quant à Moon Duk Bae, quel personnage! Pour finir par la cerise sur le gâteau, j’ai nommé Doctor’s Son, interprété magistralement par Jung Kyung Ho, il n’a fait qu’un avec son personnage, son visage, ses yeux; tout était au service de l’acting et du rôle. Bouleversant même dans les scènes muettes. Bravo réellement parce que sans cet acteur/ce personnage, le drama n’aurait pas été complet.

Quant à la fin, le spectateur s’y attend et redoute terriblement le moment fatidique mais qu’on ne peut empêcher. Certaines injustices demeurent et le drama reste tout à fait réaliste et crédible sur ce point. Pourquoi les choses changeraient-elles? Personne n’y croit surtout dans ce milieu là. Un point final véritablement triste qui vous achève (ou peut-être étais-je la seule, les larmes étaient bien présentes en tout cas!!)                           Mais je suis vraiment contente d’avoir regarder ce drama, qui a été un vrai coup de coeur (bagarre, sensualité, force, faiblesse, intrigue, suspens, émotion, tendresse) Tout est parfaitement maitrisé et à un haut niveau. Heartless City

OST : 4,5/5

Une bande son énorme, des musiques qui collent parfaitement à l’ambiance. Aucun parasitage, extrêmement bien géré afin de laisser la place au silence quand cela s’avère nécessaire. Des instrumentales et des chansons marquantes : Hurt de Kim Yong Jin; Butterfly de Hye Rim; Everyday de Jo Jung Hee; Cosmos de 1601; Memories of the Past de Nam Hye Seung & Kim Moon Jung; The Man de Nam Hye Seung & Jeon Jong Hyuk (J’adore); That night de Shin Min Seob (magnifique avec un air de In the Mood for Love)
Une écoute suffit à faire ressurgir ce drama et son ambiance fascinante ❤

 

4 réflexions au sujet de « Heartless City (Feelings) »

  1. Ping : AWARDS 2013 | DramaMinds

  2. Je viens de commencer ce drama, je suis maintenant arrivée à l’épisode 11. Je vous dit Chapeau pour l’avis que vous avez donné. Oui, le drama est magnifique, l’intrigue est… je ne sais quoi dire et le coup de cœur c’est l’acteur Jung Kyung Ho. C’est une perle, magnifique en parlant, magnifique en silence magnifique en pleurant. Il est tout simplement hyper super magnifique.

    • Merci pour ton message et le fait que tu sois d’accord avec moi, car ce drama a énormément divisé (cela m’étonne car je le trouve d’une grande qualité, enfin les goûts et les couleurs….) J’ai tout adoré de A à Z, et même maintenant j’éprouve toujours autant d’affection pour l’acteur Jung Kyung Ho.

  3. Ping : Dramas Visionnés | DramaMinds

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s