In a Good Way (Feelings)

The only thing that grants people access to freedom is the mind.

 coffee_planet2

  • Network : SETTV
  • Episodes : 26
  • Broadcast period : 15 Novembre 2013 – 13 Mai 2014
  • Air time : Vendredi – 22:00
  • Director : Wu Meng En
  • Screenwriter : Xu Yun Qi; Wu Pei Zhen; Wu Jin Rong; Lin Yu Chen; Feng Bo Di
  • Actors : Lego Li; Kirsten Ren; Jay Shih; Smile Weng; Sun Qi Jun; Lu Zhen Xi; Zhang Shan Wei; Lin Shu Yu
  • Ratings : ~

Voilà un sacré moment que je n’ai pas écrit d’article sur un drama (ou sur autre chose d’ailleurs) je suis désolée je n’ai pas eu le temps et dès lors ou je l’ai eu, mon ordinateur est tombé en panne. Avec un nouvel ordinateur en poche, je suis repartie de plus belle bien décidée à commencer et finir un drama.

J‘ai débuté Doctor Stranger, au bout de trois épisodes le verdict est tombé « non » (surtout avec Jin Se Yun assurément ça ne passera jamais entre elle et moi) puis je me suis mise à Golden Cross, le niveau était plus élevé, malheureusement au bout de six épisodes je n’accrochais toujours pas (décidément!) donc je me suis dit autant terminer In a Good Way, j’avais regardé un certain nombre d’épisodes et puis c’est un drama que j’appréciais.

Après cette « minuscule » digression je vais pouvoir m’attaquer au sujet qui nous intéresse ici : In a Good Way. Un drama taïwanais qui a su conquérir les néophytes comme les dramavores.

In a Good Way est un « slice of life » drama et décrit l’histoire de plusieurs personnages qui vivent une aventure totalement ordinaire = la vie.

Le premier épisode pose les bases du drama et le rythme qui le définit : une certaine lenteur, pas du tout désagréable. Un drama qui prend son temps pour présenter et introduire ses personnages car ceux-ci sont au centre de l’histoire. Ils sont le point de départ de tout : des intrigues, des relations et de l’avancement progressif qui nous conduit jusqu’à la fin de l’aventure. Les protagonistes sont le fondement de In a Good Way.

Ainsi Jia En, Liu Chan, Ren Wei, Bai Xuai, Tracy, Ah Qing et les autres vivent une période charnière et nous invitent à y assister avec bonheur. Le spectateur regarde cette bande avec une telle proximité qu’il a des fois l’impression d’en faire partie. Grâce a une ambiance chaleureuse, estivale et une réalisation colorée et attenante, In a Good Way dégage un sentiment extrêmement positif, une douceur et une sincérité particulièrement touchante. Le scénario reste très bien écrit et bien mené. On assiste à de très belles rencontres qui se produisent à cause d’évènement réfléchis et travaillés.

La romance principale menée par Jia En et Liu Chan est brillamment conçue et construite. Leur première rencontre qui mêle douceur et humour reflète toute la fraicheur et la sensibilité qui les habite. S’en suis des moments bourrés de naturels qui montrent l’évolution de leur relation (Jia En qui danse avec Liu Chan; le concert organisé où ils finissent par s’enlacer; toutes leurs chasses au trésor…….) sans péripéties invraisemblables ou sorties de nulle part, ni de faux incidents. Leur romance se construit « comme dans la vraie vie » ils se rencontrent, apprennent à se connaitre, se plaisent et se mettent ensemble. Ils sont vrais, spontanés et franchement adorables.

Tout comme les autres personnages qui ne font pas que graviter autour de ces deux individus mais qui construisent également leur vie. Ils ont tous un passé, des envies, des rêves et des personnalités différentes. Durant l’université ils connaissent non seulement leurs premiers émois mais aussi les amitiés solides et matures qui se construisent grâce à la solidarité (tout ce petit groupe réuni pour soutenir Xia Wei), les échanges et les disputes.

In a Good Way se veut donc réaliste et crédible tout en restant captivant. Il réussi son pari haut la main, du moins les dix huit premiers épisodes. Arrivé là, quelle déception! J’ai regardé ce drama avec beaucoup de sentiments et de nostalgie. In a Good Way raconte une histoire belle et vraie, avec des personnages attachants qui vivent des choses au quotidien et qui essayent de tirer le meilleur de chaque expérience. Une bande d’amis qui se rapproche au fil du temps, qui apprend de ses erreurs et qui construit sa vie en rêvant et en profitant au maximum d’une jeunesse libre qui leur est offerte.                           Mais je ne sais pas exactement à quel moment le drama se perd et se transforme radicalement, il perd toute crédibilité et se transforme en une espèce de tragédie inutile.

Un registre qui ne réussit pas du tout à In a Good Way et à ses personnages, Jia En ne fait plus que pleurer (et malheureusement son interprète est loin d’être la meilleure dans ce registre « facepalm » – lors de sa visite au parloir, j’ai cru l’espace d’un instant que Liu Chan était condamné à la guillotine!)

Les épisodes deviennent particulièrement lents et longs, nettement moins intéressants et toute la fraicheur qui constituait le drama disparait. Certaines parties lassent à l’image de nombreux épisodes où les deux couples secondaires sont incapables de régler leur différends qui ne reposent que sur des malentendus et des quiproquos légèrement puérils. Un déséquilibre se produit entre l’intrigue concernant le père et tout le reste.

In a Good Way se révèle donc être un drama à demi teinte, durant les dix huit premiers épisodes, il a réveillé chez moi une nostalgie, une douceur vraiment rafraichissante et adorable. Le couple principal, les amitiés qu’elles soient féminines ou masculines (ou même avec momo!) m’ont faites chavirer. Une telle sincérité ne peut que toucher (bien que j’émette quelques réserves sur le fait qu’à cet âge là, je ne pense pas qu’on philosophe autant sur les choses de la vie et qu’on réfléchisse à chaque action que l’on entreprend, il manquait un peu plus d’impulsivité à ces personnages quelques fois mais passons!) Je ne retiendrais que le positif parce qu’il m’a fait passer un bon moment et petit coup de coeur pour Bai Xuai qui s’est révélée être le personnage le plus intéressant, attachant et indépendant.

OST : 3,5/5

De magnifiques musiques qui ont su représenter au mieux ce drama. L’opening est superbe Good Morning Hard City by Adrian et le closing l’est tout autant Obviously loving you by Freya Lim.

Publicités

2 réflexions au sujet de « In a Good Way (Feelings) »

  1. Ping : AWARDS 2014 | DramaMinds

  2. Ping : Dramas Visionnés | DramaMinds

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s