Capital Scandal (Feelings)

Réalisateur : Han Joon Seo                                                                                                     Scénariste : Jin Soo Wan (The Moon that embraces the Sun)
Acteurs : Han Ji Min (Padam Padam, Rooftop Prince); Kang Ji Hwan (Coffee House, Hong Gil Dong, Incarnation of Money); Han Go Eun; Ryu Jin

Capital Scandal est une vraie surprise dans le monde des dramas. Un pur petit bijou. Il a eu un grand succès et c’est largement mérité, à tout point de vue, une révélation et un réel bonheur. Je vais situer brièvement la situation, sans rentrer dans les détails.

Le drama se déroule pendant les années trente. La Corée du Sud est occupée par les japonais. Na Yeo Kyeong est la gérante d’une librairie, elle est également un membre de la résistance qui lutte contre la tyrannie japonaise, elle va rencontrer Seon Woo Wan un homme volage, allergique aux responsabilités et complètement désintéressé par la situation dans laquelle se trouve son pays. Son amie, Cha Song Joo est une gisaeng, elle tient une « maison close » (on va dire ça plutôt qu’autre chose, c’est plus poli) avec une bonne réputation. Elle est amoureuse de Lee Soo Hyeon un membre de la sécurité japonaise, il était très ami avec Woo Wan mais leur relation s’est gravement détériorée. Ces personnages vont participer d’une manière ou d’une autre à l’indépendance de la Corée du Sud. On les suit donc, en temps de guerre et d’occupation où chacun devra révéler sa vraie nature.

Alors Capital Scandal, c’est avant tout un scénario brillant, une histoire palpitante. C’est assez rare de voir des dramas qui concernent cette période de la Corée du Sud. Celui-là est vraiment très bien fait, la résistance, la collaboration, des individus qui se révèlent à eux mêmes et aux autres. Le suspens est omniprésent, on retient son souffle tout au long des épisodes et je peux vous dire qu’on ne reste pas un instant indifférent aux sorts de nos héros. La musique, les chorégraphies, tout est magnifiquement réalisé, la dureté de l’époque, les intrigues secondaires et même les divertissements. Tout est exploité et parfaitement réussi.

Les personnages sont époustouflants, forts, faibles, résistants ou collaborateurs, japonais, coréens, hommes, femmes. Chacun à un rôle à tenir et cela jusqu’au bout. Mais l’héroïne n’est pas celle qui m’a le plus marqué, ni son interprète d’ailleurs (c’est pour cette raison que j’avais un peu peur de revoir Han Ji Min dans Rooftop Prince) Elle ne m’a pas particulièrement inspiré et plu dans Capitale Scandal (attention elle n’est pas mauvaise, je dirai banale, pas marquante) Son rôle était bien défini mais pas puissant ou du moins beaucoup moins charismatique que Song Joo, elle c’est une héroïne, un caractère intense, une présence magnifique. Elle a une classe folle et tout le long du drama l’actrice est bouleversante. Vraiment bravo à Han Go Eun, un talent indéniable. Song Joo reste forte malgré toutes les épreuves qu’elle traverse, un caractère et une intelligence bien prononcés mais elle est aussi touchante avec ses sentiments et l’amour qu’elle porte à Soo Wyun, c’est le couple que j’ai adoré, malgré cette époque et tout ce qui les séparent, ils se retrouvent et s’aiment tout simplement. Kang Ji Hwan est aussi une véritable révélation dans ce drama (je l’avais vu dans Hong gil Dong, j’avais aimé mais là c’est l’apothéose) Il joue à merveille le rôle du playboy insouciant. Il se découvre grâce à Yeo Kyeong et va évoluer à chaque épisode, une vraie métamorphose brillamment interprétée. Les personnages secondaires sont aussi très importants : les collègues de Woo Wan : Tak Goo, Se Ki, Wan Gol avec leur magazine, ils apportent beaucoup d’humour au drama et de la légèreté (c’était nécessaire, vraiment un très bon équilibre) Yamashita Kanji, un être abominable (il est japonais et dans ce drama, on sait dans quel camps sont les gentils) Sachiko, elle veut écrire son autobiographie (cette partie aussi très amusante) c’est la femme du capitaine japonais Ueda Mamoru. Et enfin Kang In Ho, un jeune résistant qui affronte une réalité très difficile, un choix trop dur à faire. Dans ce drama il n’est pas épargné, un personnage touchant qui m’a fait énormément de peine.

Capital Scandal c’est aussi de très belles histoires d’amours et d’amitiés. Deux merveilleux couple très différents mais qui apportent à ce drama d’énormes qualités. Woo Wan/ Yeo Kyeong : des personnages opposés qui s’aiment au delà de leurs différences (certes il faut du temps, mais tant mieux pour nous) des moments aussi drôles qu’attendrissants, un vrai plaisir. Puis Soo Hyeon/ Song Joo (j’en parle encore un peu ici) un couple qui se construit dans la tourmente et le chagrin, ce sont deux personnalités blessées par la vie. Ils sont très émouvants et s’accordent vraiment bien ensembles. Et je dois rajouter l’amitié Woo Wan/ Song Joo, elle a apporté un vrai plus, ils partagent un lien très fort, aucune ambiguïté, de l’amitié pure et profonde. Petit spoiler, quand il pleure à son enterrement, j’ai été vraiment ému, touché, un moment très fort et très triste.

Alors voilà, comme vous avez pu le lire, je n’ai pas trouvé de défauts à Capital Scandal, c’est un drama rempli d’émotions, des relations vraiment bien écrites et réalisées. Un scénario brillant, intelligent sans aucune longueur. Des acteurs formidables. Bref un incroyable drama (16 supers épisodes) Un must see.

OST : 3,5/5

J‘ai beaucoup aimé, toutes ces chansons qui nous rappellent les années trente, ambiance cabaret, j’adore, spécialement la chanson phare du drama Eru.

Publicités

Rooftop Prince (Feelings)

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Un article, maintenant sur le drama qui a fait trembler tous les dramavores, tadam: Rooftop Prince. Alors Rooftop Prince a été pour moi un drama assez mitigé dans l’ensemble, en effet bizarrement, je suis complètement partagée sur ce drama. Comme … Lire la suite